Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
recitdemesvoyages

c'est le récit de mes voyages

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

Publié le 20 Avril 2016 par giorgio

LUNDI 4 AVRIL 2016

Départ des Alpes de Hte Provence à 8h20 . Nous avons tout notre temps depuis que nous sommes retraités donc nous allons faire en 2 jours ce qui pourrait se faire en un , mais en évitant de nous faire racletter par les sociétés d'autoroute françaises et italiennes ,tout en pouvant profiter des paysages .Pas de chance , de la neige est annoncée sur le col de Larche ; pas envie de risquer de devoir galerer avec les chaînes , nous allons passer par Nice et faire un peu d'autoroute.

Nous traversons la clue de Chabrières

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

puis c'est le col des Robines

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

nous longeons le Verdon

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

les sommets à 2000 m sont encore enneigés , mais moins que d'habitude vu la douceur de l'hiver

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

puis c'est le col de Toutes Aures qui marque l'entrée dans le bassin du fleuve Var

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

nous traversons Entrevaux , village fortifié car c'était jusqu'en 1860 la frontière avec le royaume du Piemont

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

Dans les faubourgs de Nice , dans la vallée du Var, il y a un Carrefour ; nous nous arrêtons pour désaltérer la voiture pour éviter qu'elle ait soif en Italie , vu le prix des boissons.Nous en repartons à 10h45 .

Nous prenons l'autoroute jusqu'à Savona car sinon ce serait 130 km de circulation urbaine , doc au minimum 3h30.

L'autoroute contourne Nice sur les hauteurs

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

Nous faisons une pause WC sur la dernière aire d'autoroute française qui surplombe Monaco ( photo pas terrible )

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

Nous passons la frontière ; contrairement à ce qu'on nous raconte il n'y a aucun flic français ; il y a par contre un groupe de flics italiens qui regarde au péage sans ralentir les voitures si les occupants sont blancs , normaux , comme disait Coluche.

Une quarantaine de km plus loin nous faisons une halte sur une aire d'autoroute sans station service mais avec tables de pique nique pour manger .

Quelques vues sur la Riviera

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )
VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )
VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )
VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

A Savona nous bifurquons sur l'autoroute qui va à Turin jusqu'à la première sortie pour ne pas avoir à traverser la ville.Ce tronçon suit la route nationale qui passe par le col de Cadibona ; ce col marque la limite entre les Alpes ( à gauche ) et les Appenins ( à droite ),; ceci est purement conventionnel car géologiquement le Appenins font partie des Alpes.Par contre , dans le sens sud-nord , ce col comme tous les cols jusqu'à Rimini , marque la limite entre le climat méditerranéen et le climat continental.

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

Puisque je parle de climat , aujourd'hui le temps est brumeux ou nuageux , la température au thermomètre de la voiture ne dépassera jamais 18° , ce qui n'a aucun caractère scientifique.

Nous sortons de l'autoroute et traversons le Monferrat.

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )
VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

Dans un rond point les carabiniers ,qui en avaient terminé avec leur client précédent , m'arrêtent : papiers , passage au fichier ( probablement pour voir s'il n'y a pas une amende impayée ) ; ça faisait bien 30 ans que personne ne m'avait demandé mon permis , et pourtant j'en fais des km ; heureusement j'en ai un.

Ensuite c'est la plaine du Po jusqu'aux abords de Parme , puis on fait quelques km en direction du sud dans les premiers contreforts des Appenins pour arriver à Sant Andrea Bagni, petite station thermale de la grande banlieue parmesane . Hotel Salus , 50E sur booking ( certainement beaucoup plus cher pendant la saison thermale ). Tout confort , frigo , wi fi , balcon.

ci-dessous la vue du balcon,

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

Depuis le départ nous avons fait 580 km.

c'est lundi et la majorité des restos sont fermés ; j'en avais repéré un à quelques km qui a l'air correct sur tripadvisor .

En entrée gnocchi al ragù pour moi ,Chicche ( se sont des gnocchi qui contiennent aussi des épinards ) , servis avec une sauce au beurre et aux herbes aromatiques.

En plat poitrine de veau farcie pour tous les 2 . En dessert semifreddo pour tous les 2 ;avec 1/2 l de vin 52 euros , rapport qualité-prix dans les normes italiennes.

Pour terminer la journée , et je le ferai tous les jours , meteo du jour à Parme , consultée a posteriori sur le site de la meteo italienne : minimum 12° , maximum 18) , brumeux , pas de pluie.

MARDI 5 AVRIL 2016

Nous contournons Parme par une 2X2 voies entre les usines et les centres commerciaux , puis nous prenons la route de Mantoue , une route sans traversée d'agglomération où la plupart des carrefours sont superposés

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

je fais une pause cigarette à Castel d'Ario , un village comme un autre de l'Italie profonde

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

Nous passons à Montagnana dont les remparts valent largement ceux de Lucca mains ne sont pas autant à la mode

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )
VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )
VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

Un peu plus loin le campanile de Saletto

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

Nous nous arrêtons ensuite pour manger un sandwich prélevé sur le buffet du petit déjeuner de l'hôtel ( j'ai oublié de dire qu'il était compris dans le prix )

Nous arrivons ensuite sur la route Ravenne-Venise qui long la lagune

Par temps clair on peut voir au loin Venise mais aujourd'hui c'est brumeux

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

Nous entrons dans la commune de Venise ; on voit au loin ( derrrière le centre commercial ) la zone industrielle de Porto Marghera qui occupe plus d'espace que Venise ( au sens touristique du nom ) et fournit beaucoup plus d'emplois que le tourisme.

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

Nous entrons sur l'autoroute qui contourne Venise ( au sens administratif du nom ) gratuite jusqu'à l'aéroport où nous en sortons .

Rassurez vous , s'il y a Venise dans le titre de mon article ce n'est pas juste pour ça , la visite de la Serenissime sera pour plus tard.

Un peu plus tard nous traversons le fleuve Tagliamento et entrons dans la région autonome du Friul.

C'est aussi par là qu'on passe du climat continental à peine adouci par l'Adriatique en bord de mer à un climat à tendance méditerranéenne , tendance seulement car en hiver on est loin dees températures de Nice ou Naples.

Le Friul , pas plus riche que l'Italie du sud dans les années 50 , c'est industrialisé à partir des années 60 est aujourd'hui son PIB/hab , comme dans toutes les régions d'Italie du nord , supérieur à celui de toutes les régions françaises hors Ile de France .

Après 397 km nous arrivons à Cormons où nous allons passer 3 nuits.Comme dans quelques autres communes , certains panneaux sont trilingues Italien-Friulan-Slovène.Ville de 7500 habitants dont 500 slovenophones située à 14 km de son chef lieu de province , Gorizia , qui est lui situé sur la frontière slovène.

Nous nous installons à l'hôtel et allons faire un tour en ville

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )
VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )
VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )
VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

La ville a beau être officiellement trilingue , dans le bar et le bureau de tabac où nous sommes allés ainsi que dans la rue on entend parler qu'Italien ( sauf les langues plus exotiques des immigrés africains et asiatiques ); le slovène et le friulan doivent être réservés à la sphère familiale.

Dans cet hôtel , nous ne payons pas la chambre ( luxueuse ) , mais nous devons consommer chacun 35 euros par jour au resto ( si on consomme ,moins on paye quand même 35) ainsi que le petit déjeuner à 10 euros.Le vin ne compte pas dans les 35 euros.

Le resto est réputé dans la région , et pourtant pas très cher ; pour consommer 35 euros , il faut se goinfrer , et même gaspiller.

alors pour ce soir ce sera pour moi le hors d'oeuvre de chasse ( patés et salaisons de gibier ) pour moi , le flan d'asperges accompagné de jambon cru de pays pour mme . Le Friul c'est le pays du jambon de San Daniele , le meilleur du monde , et celui ci est presque de même niveau.

En entrée ce sera pâtes sauce au canard sauvage pour moi

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

et ravioli ricotta-épinards pour Mme

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

ensuite agneau en croute d'amandes pour mme

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

assiette de gibiers rotis et en sauce pour moi

Les plats sont garnis d'office sans supplément comme c'est généralement le cas dans les restos de qualité

VENISE,TRIESTE,POREC ( 1ere partie )

Glace aux fugues et au rhum pour tous les 2 en dessert.

Vin produit par le patron à 10 euros la bouteille ; prix ridicule dans un resto par rapport à la qualité ; comme ils nous gardent le vin entamé , nous ferons 3 repas avec 2 bouteilles.

Première conclusion : rien que pour la bouffe , ça vaut le coup de venir ici.

Mais nous ne sommes pas venu ici que pour manger et voir Cormons ; demain ce sera Trieste.

Meteo du jour à Cormons : minimum 8 , maximum 21 , brumeux.

Commenter cet article